•  
 

Retour d'UN FESTIVALIER

 Retour sur le festival du film cycliste

Le 10 janvier le Cinéma Olympia accueillait la première édition du festival du film cycliste. Pour une première en pic de pandémie la salle a réussi à faire le plein de passionnés du vélo, preuve que le tarif de 16€50 pour 2h de spectacle était le juste prix de ce bien culturel, moins cher que le pneu Michelin Lithion.

Vous trouverez ci-après mes impressions de festivalier pour chaque film et les possibilités d'avoir un aperçu soit en version intégrale, soit en extrait, soit en teaser. Il faut savoir que le festival propose la version française des films ce qui n'est pas le cas de certaines versions disponibles en ligne, qui plus est, sont tronquées et accompagnées de publicités.

Huntress La routine de coursières dans les rues de New York City. Du slalom féminin dans la Grosse Pomme entre les files de voitures. Gare aux pépins.

BOMBTRACK AT THE « 3 PEAKS CYCLOCROSS »  Ce film, sous-titré en anglais, fait deux portraits : celui de Clem Shovel, français trentenaire technicien cycle et celui de la course de cyclocross la plus difficile au monde, The 3 Peaks, organisée dans le parc national des Yorkshire Dales depuis 1961. Dans le périmètre du parc, théâtre naturel de l’épreuve, la pratique cycliste n’est autorisée qu’une fois par an. Clem y revient pour la sixième fois avec l’objectif de passer en deçà de la barre symbolique des 4h. Il va y répéter les mêmes gestes des cyclo crossmen : rouler, courir, marcher et porter sa monture. Réussira-t-il ou devra-t-il revenir une nouvelle fois avec son vélo Bombtrack ?

On Board the TCR. La TCR, transcontinentale race, épreuve amateur d’ultracyclisme en autonomie créée en 2013 est une des plus dures courses au monde. Elle se déroule chaque été à travers l’Europe. Le principe est simple : rejoindre en 17 jours la ville d’arrivée située à 4000 km du départ (235 km/ jour), en navigation libre, c’est-à-dire sans itinéraire imposé, à l’exception de 4 points de contrôle. En 2021, les concurrents rejoignirent Thessalonique depuis Brest. Ce film suit des participants pendant 3 éditions de la TCR. Une mise en scène de la fatigue, de l’effort et des bonnes astuces comme découper des chambres à air en lambeaux et en remplir son pneu irréparable pour rejoindre la localité la plus proche. Voir la bande annonce

Colors of Mexico. Natif d’Annecy, Kilian Bron est un phénomène international du VTT de descente, double vainqueur du Mountain of Hell 2018-2019, 2 ème de la Mégavalanche de l’Alpe d’Huez 2019.  L’expert en descente VTT au haut-niveau se réoriente vers la production audio-visuelle  avec de fidèles compagnons de route. Tourné en partie à Atlixco dans l’Etat de Puebla, Colors of Mexico, est un cadeau de Kilian Bron offert aux fans de descente VTT et du Mexique. On peut déjà visionner un large extrait de ce film, sorti en octobre 2021, à cette adresse.

Ambrocela. Avec la pandémie, Ambrocela est un projet qui s’est imposé en 2020 à Fred Horny : un enduro engagé, à la maison, entre Val d’Isère et Chamonix, parmi les plus beaux points hauts des Alpes, accompagné de sa compère Léa Deslandes. Même les habitués des dernières vidéos du rider de Lapierre qui a mis en lumière en 2019 les sommets d’Ethiopie et les volcans d’Equateur, ne se lasseront pas des paysages savoyards du col de la Seigne et de la vallée des Charpieux.  Seul le teaser d’Ambrocela est disponible à cette adresse ;  ceux qui ont vu Ambrocela au Festival retrouveront les mêmes paysages dans cette autre vidéo publique.

Frozen Road. S’il fallait faire une métaphore, on pourrait comparer Frozen Road à la partie émergente d’un iceberg qui reconstituerait à lui seul un tour du monde à vélo entamé en 2016 par Ben Page. Primé aux Etats-Unis et en Europe, Frozen Road est une étape du Tour de Monde à vélo du britannique. Le film de 24 minutes nous fait découvrir sa quête de l’océan Arctique à travers le Grand Nord Canadien, en plein hiver. La monture de Ben Page est un Fat Bike, engin qui est à la fois une aide pour rouler dans la neige et aussi une charge dans un environnement parsemé de difficultés. La trace de Ben est accompagnée de nombreuses citations de Jack London : "Tout homme qui était un homme pouvait voyager seul"; propos auxquels on peut rapprocher cette consigne du même écrivain « Ne voyage jamais seul est un commandement du Grand Nord ».

Revoir le film intégral à l’aide ce lien.

Partager cet article - clic droit sur le lien et copier le lien : lien

 

FESTIVAL DU FILM CYCLISTE

A Dijon, lundi 10 janvier 2022, à 19h au cinéma Olympia, 1 ère édition du Festival du film cycliste

Au programme, six films, courts et moyen métrage.

Le programme

La billeterie

 
 
 

L’extraordinaire Tour de France de Franzy Rabin, HANDI CAPABLE

Les 27 et 28 octobre, Franzy Rabin, Bressuirais du Niort Rugby Club, fait étape en Côte d’Or pour les 16 ème et 17 ème jours  de son extraordinaire Tour de France en handbike. Retour sur l'étape le conduisant de Chalon sur Saône à Dijon.

Amputé des bras et des jambes suite à une méningite foudroyante en 2012, il relie, à 20 km/h de moyenne, la capitale des Ducs de Bourgogne : une mise en bouche sur l’eurovélo6, suivie d’un plat de résistance par la Voie des Vignes. Depuis Niort, il est accompagné de 2 équipiers de l’A.C.T.C (Amicale des cyclotouristes créchois). Le deux-sévrien est escorté d'amis qui lui ouvrent la route : 10 cyclos de Demigny pour l’itinéraire en Saône et Loire, relayés à hauteur de Pommard par un peloton beaunois, un groupe venu de Comblanchien du côté d’Aloxe-Corton. Le parcours final est sous la conduite du Président du Comité départemental FFVélo, Jean Paul Martinet, entouré de cyclos de Marsannay et de Chevigny. Les cyclos de l’A.C.T.C expliquent aux curieux les adaptations de la monture dotée d’un dérailleur électrique. Pour changer de vitesse, sous le maindalier, de chaque côté, Il y a un bouton poussoir que Franzy actionne avec ses genoux. Des prothèses fixées aux moignons des bras lui donnent accès aux manivelles. Les freins sur jantes se manoeuvrent par rétropédalage. A Nuits-Saint-Georges, terroir cycliste et terre de rugby, Franzy est au bon endroit à midi pour partager et être récompensé, dans les salons de la mairie, par Jean Claude Alexandre, maire adjoint et Florence Vedrenne, en charge des sports. Il y reçoit de l'association Black Chairs représentée par Mme Le Guen, un maillot aux couleurs du club de rugby fauteuil. Une démarche en accord avec les sollicitations de l’UCRAF (Union des Clubs de Rugby Amateurs Français), un des soutiens du Bressuirais dans son périple ; un trait d’union entre 2 rares clubs qui se ressemblent pour avoir développé la pratique du rugby-fauteuil.

Plus tard à Dijon, aux cuisines ducales, Stéphanie Vacherot donne du sens à cette boucle hexagonale : «Toutes les personnes en situation de handicap sont capables de faire ; votre aventure met la barre très haut et porte des valeurs de partage et d’inclusion. Franzy, vous qui réalisez un projet par le prisme du plus faible, ça servira toujours aux autres. Vous êtes une belle image du handicap ». Entouré de cyclos Franzy conclut : «On a vraiment eu un très bel accueil dans une très belle région et rouler dans les grands crus c’est inoubliable. On a déjà eu de belles réceptions mais là, deux dans la même journée, c’est plus que parfait.»

Reportage de France-TV Sport, émission Stade 2 du 14 novembre 2021  (passer les annonces, pour accéder au reportage)

Album photo, étape du 27 octobre

Album photo, étape du 28 octobre

 

Franzy Rabin réalise son rêve de tour de france en 29 jours

Handi Tour France, un projet conçu dans le rugby fauteuil et éclos dans le cyclotourisme

Pourquoi cet Handi Tour de France ?

Philippe Croizon était venu me voir à l’hôpital, juste avant qu’il ne réalise son défi de relier les cinq continents à la nage. Ça m’a donné des idées et ça me faisait du bien de penser à un objectif, à un défi personnel, car je n’étais pas au top. Je rêvais de faire quelque chose, sans pour autant être sûr de le faire un jour.

As-tu commencé ta réadaptation par le hand-bike ?

Au centre de rééducation Le Grand Feu, il y a les locaux du comité régional handisport qui propose des disciplines sportives diversifiées ; les deux organismes fonctionnent en interaction ; c’est là que j’ai commencé par le rugby-fauteuil, un sport adapté à mon handicap. Ensuite j’ai pu intégré la section handisport du Niort Rugby Club, un des rares clubs de rugby (ndlr comme Nuits Saint Georges) à avoir mis en place une section rugby-fauteuil. Plus tard, j’ai rejoint l’A.C.T.C (Amicale des cyclotouristes créchois) avec qui je me suis préparé depuis 2 ans pour ce projet de Tour de France.

Quel poste occupes-tu dans la section rugby fauteuil du Niort Rugby Club ?

Je suis défenseur. C’est le poste qui convient à mon niveau de handicap. Mon rôle est de bloquer les attaquants adverses.

Qui t'accompagne sur les 29 étapes ?

Autour de mon handbike j'ai en permanence deux cyclotouristes du club de La Crèche (A.C.T.C.). Les créchois veillent le handbiker et sa monture comme un berceau. Il y a Mael Bourdeau, mon auxiliaire de vie et soignant ; au Niort Rugby Club il est arbitre à la section rugby fauteuil. Il est dans le véhicule d'assistance qui rejoint la ville arrivée avec nos bagages. Il est accompagné de Sylvie Debrou de l’association T.I.T.A.N (Toute Incapacité Trouve Adaptation Nécessaire) présidée par son fils Mathieu, tétraplégique suite à un accident de plongeon en piscine en 2011. L’association a pour objectif d’offrir aux handicapés des activités hors du commun qui redonnent la joie de vivre, à l’exemple d’un trail en joélette sur le parcours de la Diagonale des Fous à La Réunion ou d'un Handi Tour France. Notre véhicule d'assistance appartient à l’association.

Quels sont tes projets après cette aventure ?

Je vais me consacrer à 100 % au rugby pour la reprise de la compétition en Nationale 2. Nous avons un match à Clermont, mi-novembre après l’arrivée Handi Tour.

Reportage de France-TV Sport, dans l'émission Stade 2 du 14 novembre 2021  (passer les annonces pour accéder au reportage)

 

iNAUGURATION DU CONTOURNEMENT DE MIREBEAU

Le vendredi 10 septembre, François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte d'Or, accompagné d'élus locaux et d'Hubert Poullot, Vice-Président en charge des mobilités et infrastructures, a ouvert à la circulation le contournement de Mirebeau-sur-Bèze.  Un trentaine d'automobiles de collection et plusieurs dizaines de deux-roues furent les premiers autorisés à parcourir le contournement. Parmi les cyclistes, de nombreux Mirebellois, mais aussi des représentants de clubs cyclotouristes ou FFC, habitués à emprunter les routes du canton, ainsi que des membres de notre Comité.

Les temps forts de l'inauguration sont documentés dans deux vidéos.

 - vidéo produite par les services du Département, avec vues aériennes des ouvrages

- vidéo produite par notre Comité

 

 

TOUTES A TOULOUSE

Après Paris en 2012 et Strasbourg en 2016, la Commission Féminine du Codep 21 a organisé en septembre 2021 un voyage itinérant à destination de Toulouse, point de ralliement de 2500 cyclotes venues des quatre coins de l'hexagone.

Rétrospective de 8 jours à vélo à travers le Massif Central pour rejoindre la cité des violettes. Ce voyage a rassemblé 19 cyclotes et 3 cyclos accompagnateurs, partis le 5 septembre de Beaune, point de départ d'un parcours de 660 km. 

Accès  à cette rétrospective à l'aide du bouton de téléchargement ci-dessous.

 
 

Velo & Co

Revivez en vidéo des conférences proposées par le Comité départemental cyclotourisme Côte d'Or au premier salon du vélo à Dijon.

Qu'est-ce qu'un stoker ? Qu'est-ce qu'une vélorue ? Apprenez-le de nos conférenciers

Vidéo Le vélo pour tous - Intervenant Alexis Febvay.

Portrait d'Alexis Febvay : titulaire de plusieurs diplômes dont un brevet d'état d'éducateur sportif activités du cyclisme, Alexis Febvay rayonne dans le deux roues. Licencié au Tandem Club Dijonnais de 2007 à 2012, Alexis  (40 ans) est un multicartes ancré dans le milieu cycliste et du sport qui a connu plusieurs clubs FFC : UC Chenôve, ASPTT Dijon, Masters Nolay, Jura Cyclisme, AC Bisontine, VC Ruffey, Dijon Sport Cyclisme. Salarié dans un institut médico éducatif de l'agglomération dijonnaise, Alexis est également à la tête de AF Sports concept qui propose une gamme de services pour mettre en piste la performance sportive, faciliter la remise en selle. Fort d'une expérience de pilote sur le tandem de l'athlète malvoyant Damien Debeaupuits (Tandem club Dijonnais) aux Jeux Paralympiques 2012  (5 ème place), Alexis souligne que les activités professionnelles de son entreprise sont ouvertes à tous, non-valides et valides. Il compose avec un large éventail de méthodes de travail, du coaching (évaluation, suivi individualisé) à la mise en place de séances d'apprentissage du vélo, la montée en compétences des clubs pour l'accueil de non-valides. Il réalise également des études posturales des cyclistes sur leur vélo.

Vidéo Les bons réflexes à vélo - Intervenant Denis Vitiel, Comité directeur fédéral, Président de la commission sécurité.

La sécurité, l’affaire de tous ! Le partage de la route en toute sérénité est possible. Il convient d’adopter les bons réflexes parce qu’à vélo, la sécurité n’est pas une option. La Fédération française de cyclotourisme vous propose quelques rappels utiles avant de monter sur le vélo.

  ← Denis Vitiel à la Semaine Fédérale Dijon 2016 (crédit photo, André Tignon)

 
 
 

 

 
 
 

 

 

Le Conseil Départemental de la Côte-d'Or est partenaire y compris financier du Codep 21 FFCT.