•  
 
 
 
 

projet ecole des cols21 - edc21

Nous présentons l'avancement au 5/10/2022, du projet dénommé Ecole des cols 21 initié par la commision Tourisme au cours de l'année 2022.

Ce projet définit un itinéraire de découverte et de pratiques de cyclisme sur route, en ciblant des côtes remarquables du département. Les côtes, pentes, montée et descentes  qui ont été référencées sont connues de nombreux pratiquants. Sous l'appelation Ecole des cols21, nous proposons d'en faire pour certains un terroir cycliste de découverte d'un environnement montagneux et pour d'autres un terrain d’entraînement pour la haute montagne à l’instar du sentier Félix Batier, bien connu des Côte-d'Oriens, qui fut conçu par le Club Alpin Français Côte d’Or pour préparer les randonneurs aux parcours alpestres.

Le parcours s'étire le long de la ligne de crête, de Grancey le Château à Santenay les Bains, soit une distance de 190 km ; il est tracé sur de petites routes, de part et d'autre du GR7, sentier qui suit la ligne de partage des eaux qui sépare l'écoulement des rivières vers le bassin méditerranée ou vers l'Alantique. Le parcours pourra être pratiqué également dans le sens du sud au nord. L'Ecole des cols 21, en liaison avec deux cols routiers du département, emprunte le col de la Gourdasse et approche le col de Bessey en Chaume.

Pour  ceux qui veulent rejoindre l'extrémité du parcours en train TER, nous avons développé au nord un parcours de transition de 25 kilométres au départ de la gare d'Is sur Tille. Au sud, Santenay est en connection avec la gare TER de Chagny par l'Eurovélo6. Le parcours est en connexion avec l’agglomération dijonnaise à Messigny Vantoux et à Pont de Pany. Il emprunte la voie des vignes dans le secteur Chambolle Musigny - Vosne Romanée. 

Au départ de Grancey, la distance est de 194 km pour un dénivelé de 3100m dans le sens nord sud et de 3300 m dans le sens sud nord. Au départ d'Is sur Tille la distance est de 220 km pour un dénivelé de 3488 m dans le sens Nord Sud et de 3542 m dans le sens Sud Nord.

Lorsque la feuille de route du parcours sera totalement décrite, nous ferons la demande de l’inscription de son itinéraire dans VeloenFrance. Par la suite, l’objectif sera d’obtenir une signalétique comme on peut en voir dans le Jura (GTJ) et d’en faire un outil de promotion de nos terroirs cyclistes. Le projet pourra être décliné en “L’écoledes cols71”, L’écoledes cols52”, tout en gardant le même esprit, construire des itinéraires de part et d’autre du GR7. Nous rencontrerons pour cela des acteurs institutionnels des départements voisins.

Le parcours est décrit en 6 feuilles de route d'une distance d'une trentaine de kilomètres et une de 48 kilomètres. Il peut ainsi être réalisé en formule complète ou en menu à la carte.

Retrouvez la trace du parcours à cette  adresse (nouvelle version au 11/10/2022)

et les liens des feuilles de route depuis Is sur Tille :

- De la gare ’Is sur Tille (283 m) à Grancey le Château : 25km76, D+ 366m, D- 220m - (trace du parcours de transition)

- De Grancey le Château à Chaignay : 31km540, – D+481m, D- 527m -  Profil altimétrique

- De Chaignay à Prenois : 30km640 – D+505m, D- 375m - Profil altimétrique

- De Prenois à Urcy : 26km380 - D+350m, D-388m - Profil altimétrique

- D'Urcy à Villars Fontaine : 26km390, D+334m D-468m - Profil altimétrique

- De Villars-Fontaine à Bouilland, 30 km450, D+678m,  D-608m - Profil altimétrique

- De Bouilland à Santenay ,  48,150 kms, D+ 774m, D- 956m - Profil altimétrique - lien album photos

 Partagez la publication en copiant ce lien ( clic droit sur partager et copier)  : partager

Lire aussi le fil info du 18/10/2022 de Cyclomag

 

Edc21 - IS SUR TILLE - GRANCEY le CHATEAU-NEUVELLE

Cette feuille de route est un parcours de transition pour rejoindre Grancey le Château, défini comme départ officiel de l’EDC21, L’Ecole des cols21.

25km76 – 366m D+ ; 220m D-

Is sur Tille est connue de tous les cruciverbistes. Mais ne cherchez pas la Tille au centre d’Is sur Tille, car c’est l’Ignon qui avance à tâtons dans le chef-lieu de canton Issois. La Tille espiègle ne fausse pas compagnie à Is qu’elle titille à la ferme du Fossé. Au centre d’Is sur Tille, franchissez l’Ignon et prenez la direction d’Avelanges (D120D). Vous vous élevez d’une centaine de mètres sur 3.5 km. Le plateau de Langres est atteint au km 6, à l’altitude 400 ; sur la gauche, Saulx le Duc et sa butte Saint Siméon, perchés sur le plateau à 480 m, s’offrent à la vue. Après les fermes de Bonvent (km 10), ne pas prendre la direction d’Avelanges mais prendre à droite. Vous atteignez la cote 474m, point d’amorce d’une descente dans la vallée de la Tille. Au cœur du village, face au restaurant les Feuillus, une fontaine vous offre son eau potable ad libitum. A Avot, l’eau c’est Avot, Avot, à volonté

 

 

 

Franchissez la Tille (340m), continuez par la D19B ( allez à l’opposé de la rue de Vesvrotte), vous rejoignez ensuite la D959 au lieu-dit Le Pavillon, après avoir effacé en descente les 50 m grimpés à la sortie d’Avot. Du Pavillon, rejoindre directement Grancey le Château-Neuvelle, abordée par la D959 pour en admirer la grande muraille médiévale. Se hisser allée des tilleuls (416m) pour faire face à la porte du XV ème siècle, point de départ de l’étape suivante.

 

edc21 - Grancey le Château - Chaignay

De Grancey le Château (allée des Tilleuls) à Chaignay (église), vous roulerez à saute-mouton, en traversant 2 vallées, celles de la Tille et de l’Ignon.

31km540 – 481m D+ ; 527m D-.

Prendre la direction de Courlon par la D112 L ; la route plonge dans une combe, longe un ancien jardin à la française, remonte aussi brusquement l’autre versant et pique à nouveau sur Courlon. Un enchaînement court de 3 km qui pourrait en faire piocher quelques-uns et pas que dans le jardin.  En longeant la Tille de Bussières, rejoindre le Pavillon (D959), puis Avot par la D19B. D’Avot (340m) on emprunte la D112 en direction de Poiseul-lès-Saulx (450m), une route en montée continue avec une pente discontinue qui s’accentue nettement après l’intersection avec la D120 (route d’Avelanges). Après avoir croisé le GR7 plusieurs fois (Avot, Poiseul), on s’en écarte pour rejoindre Saulx-le Duc par la route de Dienay (D112) qui nous maintient, depuis Poiseul, sur la ligne de crête avec un maximum de 475 m à Saulx-le-Duc. Cette portion de route est à prendre comme un moment de répit dans les côtes avant d’en être repu dans le repas suivant.

La Butte Saint Siméon contournée, le repos est prolongé avec une bascule dans la vallée de l’Ignon (320 m). Le passage à Villecomte (D6C) mérite un arrêt au Creux bleu, résurgence qui doit son nom aux eaux souterraines chargées d’algues microscopiques. On finit le travail avant Chaignay par la côte de Villecomte, prisée des compétitions locales (Tour de Côte d’Or, Côte d’Orienne) et de ceux qui raffolent des pourcentages de pentes à deux chiffres juste avant le large virage en épingle. La montée retoise les 450m avant une nouvelle rechute dans Chaignay (361 m). Pour ceux qui veulent faire une pause à cette expérience EDC21, il est possible de rejoindre depuis Chaignay la gare TER de Gemeaux distante de 5 km.

Profil altimétrique

 

edc21 - chaignay - prenois

De l’église de Chaignay à Prenois (en sortie du village à la bifurcation de la D104 avec la D10 rejoignant Plombières) soit une distance de 30km640 – 505m D+ ; 375m D- . Préparez vous à une grande traversée de la vallée du Suzon.  A Saussy, nous croisons à nouveau le GR7.

Votre feuille de route vous conduit à Saussy. Trois cent mètres après être passé à côté du tilleul remarquable de Chaignay, la route s’élève sur une distance de 800m avec des % de 6 à 8% ; par ici c’est un no mans’land totalement découvert sans abri végétal pour se protéger du vent. Au terme des 2 premiers kilomètres parcourus depuis Chaignay, une croix marque la fin du secteur le plus délicat.  A partir du km 3 (483m), la forêt sert d’écran au vent pendant 5 kilomètres ; après 2 paliers à 4 - 5 %, on atteint quasiment en roue libre l’altitude de 564m au km 8. Le nom du village de Saussy serait associé au latin « Salicetum » (lieu planté de saules). Si les saules ont disparu, en revanche la tour hydraulique de Saussy est le dernier vestige d’un système d’adduction d’eau original et complexe, unique en France : c’est le premier château d’eau dont la pompe relevante était mue par une éolienne. Bilan à Saussy de cette partie du parcours depuis Chaignay : 554 m au village avec un plus haut de 564m atteint au 8 ème km. Distance de 8km690 - 205m D+ 

La séquence suivante consiste à rejoindre la vallée du Suzon, rivière classée Natura 2000 qui sera traversée en amont de Messigny-Vantoux. Le profil de la déclivité, étirée sur 9 km (D996), est tel que vous n’avez presque rien à gérer en descendant : les freins ne sont quasiment jamais sollicités sur les 6 premiers kilomètres. Le dernier tiers à 5 % mobilise un peu les patins et les disques. Au stop, le bilan est de 260 m D- pour 9 km parcourus. Avec un point bas à la cote 305m, vous enchaînez directement sur la côte d’Etaules (D104), une régalade avec son revêtement en enrobé.

Etaules est une côte pour taulier. 2km700 à 7.4% ; il faut en garder sous la pédale car on ne va pas se mentir, depuis le pied au km 19,6 et sur 2 kilomètres, la pente ne va jamais en dessous de 7.5%, tutoie les 8 et 9% et même les 10% à hauteur du double virage. On retrouve ainsi la cote 500 m au km 22.3 (198m D+).  A l’église d’Etaules (524 m) au km 24.5 le bilan depuis Chaignay est de : 458m D+  293m D-. Après cette belle rampe, on continue à prendre un peu de hauteur (540 m) au km 26 en approche de la D971 Dijon-Troyes. Dans la direction de Prenois, côté sud, on peut admirer un panorama composé d’une série de monts qui cernent la Vallée de l’Ouche : Mont Afrique, Plain de Suzâne, Roche d’Anse. Et côté est , par beau temps, toujours le panorama au km 28.8 à hauteur du mini-golf de Prenois : la plaine de la Saône et le massif du Jura avec le mont Poupet en sentinelle. A Prenois, à hauteur de l’auberge de la Charme, prendre la direction de Pasques.

Profil altimétrique

 

EDC21 - Prenois - Urcy

La vallée de l’Ouche crée la rupture définitive avec le plateau de Langres méridional. Sans transition, on gagne les premiers escarpements d’une nouvelle gamme de collines en arrière-garde des hauteurs viticoles qui s’étendent sur 60 kilomètres de Dijon à Santenay. Points d'eau potable aux sommets de Pasques et Urcy.

26km380 D+350m D-388m

Par la D10 on rejoint Pasques, où on ne vous promet ni les tisons, ni le balcon mais de remplir vos bidons. Le château d’eau, situé à gauche du centre du village et visible à 3 kilomètres à la ronde, servira seulement de point de repère dans votre progression. 2.3 kilomètres après avoir quitté Prenois (489m) vous êtes au bon endroit place Saint Léger (532 m) : des bancs et une table en bois ombragés, une cabote en pierres sèches qui peut servir d’abri de fortune et chose promise, une ancienne cabine téléphonique aménagée en point d’eau potable.  Après la traversée descendante de Pasques, vous rétrogradez de –30 m, décote aussitôt compensée par une bosse et un plus haut à 593m, lequel est en partie effacé à l’intersection avec la D104 (574m) au point kilométrique 7.680.  En direction du site des Roches, la route semble hésiter sur 1 km entre montées et descentes. A hauteur du sentier menant aux roches et à une ZNIEFF, Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique, la bascule est franche avec des accents à -6%,-7% jusqu’au virage en épingle, puis de -5% jusqu’au lavoir et au bassin de retenue de la cascade de la Douix à Baulme la Roche (km11.1 depuis Prenois) (440m). La vue dégagée, dans une descente face au sud, offre de belles échappées sur la forêt de Ste Marie sur Ouche, le bois de Daviot, la forêt de Gergueil, centre géographique de la région Bourgogne Franche Comté. 

Dès l’entrée de Baulme, vous jaugez en contre-plongée les falaises calcaires qui dominent de 130m le village. Le point culminant du plateau de Langres méridional (604m) est tout proche (La Roche aigüe sur la commune d’Ancey). Au centre du village, rue Landel, entre la mairie et l’église Saint Martin, une fontaine abreuvoir de 1822 est incontournable. Dissimulé en contrebas à droite le prieuré St Martin, autrefois dépendance de l'Abbaye bénédictine de Saint-Seine, ne dévoile que son toit bourguignon aux usagers de la rue ; reconstruit au XVIe on y trouve : un jardin à la française restauré depuis 2007, des prairies, un verger, un potager, un pigeonnier, une terrasse, un nymphée, une grotte. Au total, le parc fait près de trois hectares. Michelle Tumson ouvre généralement la propriété au public 2 week-end par an à l’occasion des Rendez-vous aux jardins et des Journées du patrimoine. Coordonnées et contacts pour une visite du prieuré ou pour réserver un hébergement.

C’est reparti pour 2 kilomètres de bascule jusqu’au viaduc SNCF de la ligne Dijon Paris, avec une forte pente à la sortie du village, juste après le cimetière, où on relève une marque à -10, -11% dans un virage traître mal relevé. Altitude de 369 m au passage du viaduc.  Arrivée à Mâlain, le village où on fête les sorcières. (En 1644, il y eut une année de mauvaises récoltes et quatorze personnes furent accusées de sorcellerie). A l’intersection avec la route d’Ancey, on peut faire remarquer aux fans de murailles qu’ils tournent le dos à la forteresse médiévale sur son éperon rocheux ; c’est le moment malin pour l’observer avant de prendre la D9 (km 15.5).  Un peu plus loin vous virez côté est à hauteur de l’autoroute A38 et le longez pendant 2 km avant de franchir l’Ouche à Pont de Pany (285m au km 20). D+184m D-382m. Quasiment à mi-parcours de l’Ecole des cols 21, vous totalisez depuis Is sur Tille :  107km940 - D+1536m ; D-1504m. De Pont de Pany, le retour à Dijon par la piste cyclable est possible.

Les choses sérieuses recommencent 2km100 après avoir quitté Pont de Pany face à l’écluse 38 (285m). Avant le croisement avec la route d’Arcey, la mise en bouche commence par une courte rampe qui ouvre sur un amphithéâtre minéral et végétal escaladé par une première marche de 200m à 8%-9%. Ensuite pendant 2 kilomètres, la route s’enlace, à 5 % de pente moyenne, sur une corniche qui domine un ravin de 90 m. Les seules pentes significatives des 2 derniers kilomètres sont un court passage de 300 m à 5 % après le château de Montculot et les 600 derniers mètres à 4% avant la paroisse d’Urcy. Depuis l’intersection avec la route d’Arcey (306m), le bilan à l'église Saint-Médard (456 m) est de 150 m D+ sur une distance de 4km260.  Ne pas hésiter à faire le plein en eau potable à la fontaine située derrière le chevet de l’église d’Urcy (rue de la résistance). Des riverains en sont les premiers consommateurs, y compris pour les biberons de leurs nourrissons. “ L’eau d’Urcy l’eau qui t’endurcit”

Profil altimétrique

 

edc21 - URCY - VILLARS fONTAINE

D'Urcy à Villars-Fontaine (Traversée du Meuzin) - 26km390 D+334m D-468m.

Entre deux fontaines, cette section du parcours rejoint la côte viticole par le passage de la combe Ambin après une traversée de l’arrière-côte, plateau calcaire dont l’altitude est comprise en 400 et 500m. Franchissement d'un col et visite viticole. Au passage  du col on peut s'interroger sur l'origine du mot col ; le mot col ne viendrait-il pas des colons qui ont migré d'un territoire à un autre pour exercer des activités agricoles ? On ose avancer cette explication : le mot "col" pourrait être né soit d'une aphérèse comme la Cipale qui désigne une piste municipale à Paris, soit d'une apocope comme vélo qui est la partie tronquée de vélocipède.

Les 3km300 d’Urcy à l’intersection de la D35 et de la D35F menant à Gergueil, sont une ondulation entre 460 et 480 m qui permet de prolonger l’observation, côté est, du Plain de Suzâne, massif tabulaire totalement boisé (601 m) et son belvédère à l’extrémité sud au nom de Roche Pompon ; en arrière-plan de ce décor, la tour de télécommunications du Mont Afrique (600m) pointe ses antennes. Ensuite l’attention doit changer de cap à l’approche d’une descente d’un kilomètre, réalisée en deux temps et trois mouvements, pour un aboutissement à Quemigny-Ponsot (km 4.480 - altitude 400m).

Une fois franchi, le centre du village est contourné par une rampe régulière de 6 % sur une distance d’un kilomètre, qui hausse d’un ton (7%) sur 400 m jusqu’à l’intersection D35/D31A (km 5.960 - 475m). On rejoint Chamboeuf en maintenant son altitude (485m au lavoir du village –km9) où on retrouve le GR7 (liaison ReulleVergy –Velars sur Ouche). A noter que le village Cambois dispose d'un espace randonneurs. Au-delà, on poursuit en direction de Curley (D116), en contournant sur la gauche le Bois de la Motte où la route atteint un plus haut (488m). L’itinéraire bascule d’un cran vers une cuvette du plateau dont la partie inférieure est la vallée du Meuzin qui prend sa souce à Ternant. Nous rejoignons le col de la Gourdasse au lieu-dit La Topotte (km 12.600 - 463m) en direction de Chambolle Musigny. Le col est un point de passage qu'emprunte la D122H reliant la vallée du Meuzin et les villages du nord de la côte de Nuits. Le panorama ouvert au col se convertit en sous-bois et futaies, le tout dans un goulot de rocailles encadrées de falaises. Ce décor bouché, bourré, contracté, couvert, porte le nom de Combe Ambin. Depuis 2014 c'est un territoire Natura 2000, intégré aux milieux forestiers et pelouses des combes de la côte dijonnaise, bénéficiant d'un régime spécial de conservation et de protection en raison de la rareté et de la vulnérabilité de ces milieux. Relevés des altitudes depuis le col de la Gourdasse :  km 12.600 le col : 463m , km 13,800 - 414m,  km 14,300 - 394m,  km 14,800 - 372m, km 15,300 - 339m,  km 16,300 - 288 m (A Chambolle, vers la croix - à hauteur du chemin du pied du four).

Chambolle Musigny est le premier village viticole visité depuis le départ d’Is sur Tille. Les viticulteurs ne manquent pas. En passant devant l’église Ste Barbe, il est impossible de ne pas voir un arbre à tisane : le tilleul de Sully quatre fois centenaire.  Au km 17.200, prendre la véloroute V51 (Tour de Bourgogne à vélo) en direction de Beaune. Après être passé en surplomb de la résurgence de la Vouge, non visible, vous longez le mur d’enceinte du Clos Vougeot et son Château dont furent propriétaires les moines de l’abbaye de Cîteaux. 

A la bifurcation suivante, prenez la voie de droite (sens interdit sauf exploitations), vous restez ainsi sur la V51 ce que rien n’indique en septembre 2022. Pendant 1.2 km vous circulez plein sud, cerné par une mer de vignobles ; chaque parcelle de vignes de la rive droite, chaque climat planté en grand cru ou premier cru de la rive gauche, organise votre avancée fluide. Et puis vient le moment où le Romanée Saint Vivant, propriété de l’abbaye Saint Vivant de Vergy pendant 650 ans, bouchonne la voie du sud. Vous constatez alors que vous n’avez rien grapillé en altitude car vous stagnez à 261m. La route de Concoeur et Corboin, deux hameaux de la Côte de Nuits, change la donne : vous êtes en face à face avec les coteaux. La pente reprend ses droits sur une route rectiligne : depuis la parcelle St Vivant, le pourcentage moyen est de 5,7% sur cette portion de la D109 (au point kilométrique 21.550 à hauteur de l’intersection avec la route menant au Domaine d’Entre-Deux-Monts dont les propriétaires du château ont fêté en juillet 2022, 20 années de restauration du site.  Vous traversez dans cet ordre, Corboin Concoeur, où chaque année on fête le cassis, fruit rouge riche en vitamine C (4 fois la teneur de celle de l’orange). Vous enterrez la montée au champ du repos, point kilométrique 22.390 - altitude 420m : à gauche le cimetière commun aux deux hameaux et à droite le monument aux morts encadré de libocèdres, cèdres à encens. Après avoir perdu 70m (point kilométrique 23.900) on peut observer sur la droite, des cassissiers qui partagent le talus avec les vignes. Au point kilométrique 24.100, prendre à droite (panneau d’interdiction sauf riverains) ; la route à flanc de coteau surplombe de 50m le Meuzin, insaisissable à la vue, et une ancienne carrière aménagée en site culturel de Street Art, également invisible. En revanche, on a un point de vue sur l’exploitation de la carrière (CBS), une curiosité balafrant la colline, rive opposée, comparable à un layer cake, gâteau d’anniversaire à étages, surmonté, en guise de bougies, du village de Chaux, positionné à l'horizon comme une cerise sur le gâteau. 

Par la rue François Rodier, vous arrivez à l’étonnante mairie-lavoir de Villars-Fontaine (324m). Par la rue traversière, vous rejoignez la D116. Poursuivez la descente jusqu’au stop et prenez à droite la direction de Messanges (D35) (Point kilométrique 26.390).

Profil altimétrique

 

edc21 - VILLARS-fontaine - BOUILLAND

Le parcours de Villars-Fontaine à Bouilland a valeur de trait d’union, d'identité et de passage de frontière.

Trait d’union parce qu’au départ et à l’arrivée, il y a un lavoir à la mairie. Le lavoir est au rez de chaussée de la maison commune de Villars-Fontaine, alors que celui de Bouilland, équipé d’un captage d’eaux pluviales (impluvium), est adossé au bâtiment communal.

Identité parce que Villars-Fontaine et Bouilland sont intégrés à une zone écrin ; il s’agit d’un territoire de préservation paysagère qui encadre des climats du vignoble de Bourgogne inscrits le 4 juillet 2015 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. L’itinéraire proposé rend visite à plusieurs villages qui partagent cette identité : Messanges, Collonge lès Bevy, Chevannes,  Arcenant, Fussey et Bouilland, localités toutes incluses en zone écrin. 

Frontière enfin, parce que les communes visitées sont de part et d’autre d’une ligne séparant, au nord, les vignobles des Côtes et Hautes Côtes de Nuits et, au sud, les vignobles des Côtes et Hautes Côtes de Beaune. Un tracé schématique de cette délimitation suit les limites sud de 5 communes allant de Corgoloin à Arcenant. Le parcours proposé franchit cette frontière géographique entre Arcenant et Fussey.

Les données de ce chantier cyclotouriste  sont les suivantes : distance de 30 km450 et les dénivelés (D+678m, D-608m ) sont tels qu'il faudra des aptitudes pour gravir ces échafaudages annoncés.

A Villars-Fontaine prendre la direction de Messanges au niveau de l’intersection de la D35 avec la rue de Vergy. Le Meuzin, cours d’eau, est franchi au km 1.060 à l’altitude de 286 m. A sa droite, la butte de Vergy (511m) se voit comme un nez au milieu du visage; elle dissimule dans son périmètre des vestiges de l’abbaye Saint-Vivant et des ruines d’une forteresse ayant appartenu à une des plus puissantes familles de Bourgogne au Moyen-Age.

A hauteur du moulin de Bertheaux, prendre à gauche, rue des Vignes. Pendant 600m, vous empilez les courbes de niveau soit +47m et un pourcentage moyen de 7.83%. Au-delà, le centre du village est atteint sans difficulté (km2.250) ; poursuivre tout droit, puis prendre à gauche sur la D109 pour une ascension continue vers Collonges-lès-Bévy : pente moyenne de 6,4% et une élévation d’une centaine de mètres sur 1500 m (415m). 

Collonges franchi, la D109B prolonge la montée sans amplification ; du point km 4.100 au point km 4.900, le regard balaie les détails émergents de l’horizon du levant : les antennes du Mont Afrique, la forêt de Mantua et le toit du clocher local de Chevannes aux tuiles non conventionnelles. Le village, entouré par des vignes en surplomb (447m), se présente après une brusque dénivellation (409m) ; et au km 6.630, à la vue du pressoir, tourner à droite (C9). Cette indication est nécessaire car, à cet endroit, le pitorresque village de  Chevannes n'est pas à cheval sur la signalisation et on ne le regrette pas : emporté dans son élan le cycliste peut être dérouté, rue de la Fontaine, vers l'église Saint Michel et un alignement de maisons de vignerons.

Sur la C9, l’altitude se maintient à 415 m pendant 500 m, ensuite pendant 2 kilomètres l’élévation est de 110 m, dans une fourchette de 6 à 7%. Sur un versant adret on croit alors être au bout de la Combe Adroit avec 400 m à 4% mais la montée adrénaline se poursuit et le niveau de 569m est atteint au point kilométrique 9.6. (D+367m depuis Villars soit 3.8 de % moyen et un maxi à 580m). La route continue en milieu boisé, hors limite de la zone d’écrin, jusqu’ au hameau de Bruant (558m) où une borne Michelin vintage, avec les indications Beaune et Nuits doit être la seule en France à vous situer dans l’espace et dans le temps en vous annonçant bonne nuit.

La D25, en direction d‘Arcenant, se fraie un chemin descendant de 5 kms dans la Combe Perthuis ; un maintien à l’étage des 500 m sur 2 kms, et à partir de la grotte du Trou du Duc, repérable seulement sur une carte, les 3 derniers kms font une bascule de –200 m. A gauche de la large courbe qui contourne l’église locale, le chemin du prieuré conduit à un prieuré rural fondé en 1188 par l'abbaye de Saint-Vivant ; les moines y établirent un vendangeoir dans un vaste clos ; les bâtiments visibles de nos jours datent de 1724. Le site privé présente différentes particularités : arbres remarquables dont un cèdre de 700 ans, four à pain, puits à terre, rouissoir.

Route de transition entre les Hautes Côtes de Nuits et celles de Beaune, la D35 F offre de beaux points de vue sur les falaises de la Combe Perthuis (Trou du Duc) et les vignes étagées d’Arcenant. A l’intersection avec la D8 (449m) on a déjà repris 115m en 3 kms et cerise sur le plateau, la montée est bonifiée d’une large perspective qui s’étire de la Montagne de Corton couronnée de sa forêt jusqu’aux portes de Beaune. On croit progresser, mais le lavoir de Fussey, au milieu de nulle part, fait marquer un nouvel arrêt, toujours sur la D8. L’édifice était précédé, entre le lavoir et la route, d’un routoir, bassin aujourd’hui disparu qui servait à rouir le chanvre. 

De Fussey, on rejoint Bouilland en montée par la D18 et en descente par la D2. La montée a un profil étiré sur 6 km (+160m), suivi de deux vallons. Au point km 25.600 le plus bas du premier vallon (570m) permet d’aller à Bouilland par la Goulotte (nom donné par les cyclos Beaunois à ce raccourci). Nous poursuivons vers le second vallon (km 27.540 -542 m), point de départ de la séquence de fin qui engage le cycliste dans la Combe le Naît pour une descente de 3 kms dans une entaille du plateau. Altitude de 403m à l’arrivée, vers la mairie surmontée d'un petit campanile.

Bouilland est niché en fond de reculée, au pied de falaises garnies de belvédères et autres merveilles accessibles des randonneurs, des escaladeurs et des faucons pélerins et hibous Grand Duc : Roche Percée de la Combe Portaut, site d'escalade des Roches du Châtelet, source du Rhoin, grotte de la Phiboutte, grotte de la Route, Grotte de la Grande Dore. Pas simple pour les deux roues ; le cyclotouriste aurait ainsi tendance à faire l'impasse sur ce qui est accessible ; nous l'invitons à découvrir au village l'église Saint Martin du XII ème et son clocher en tuf, le lavoir à impluvium, le site de l'Abbaye millénaire Ste Marguerite.

   ←←←← Côtes de Beaune et Hautes Côtes de Beaune - Point de vue sur la Montagne de Corton (à gauche en arrière plan) depuis Fussey

Profil altimétrique

 

EDC21 - bouilland - SANTENAY

Le road trip se termine par une grande vadrouille en zone écrin 100% Hautes Côtes de Beaune. Une montée dans les airs suivie d’une randonnée aérienne au-dessus de villages authentiques, d’une chute libre dans un village médiéval et un final, en envolée, à l’extrême limite méridionale de la Côte d’Or. Le retour sur terre est garanti en mode découverte. Profil altimétrique

Départ devant la mairie de Bouilland à l’altitude de 403m. Canalisé à Bouilland, le Rhoin tient compagnie au cycliste pendant près de 6km ( D-90m). Il est traversé au pont de Vigneux, km 5,820, à l’altitude de 306m. La D111a dirigée vers Clavoillon donne l’impression pendant 500m d’avoir seulement changé de rive du Rhoin et de remonter au nord, avec toujours le même corridor, le même fonds de vallée encaissé. Puis la route vire au nord-ouest et là, ça change tout. Dans la combe Demange, on prend + 30m sur 500 m. Ensuite la pente s’infléchit sur une distance de 600m ce qui rend la progression un peu plus hardie. Apparaissent des objets nouveaux qui culminent : un coin de corniche suspendue, et plus haut encore, l’extrémité blanche des pales d’une éolienne qui embrassent l’air à tout-va. 

La pente prend les allures d’un coupe jarret du point Kilométrique 8 au point kilométrique 8,4. Pour autant, il n’y a pas de quoi coincer en montée mais 8,25% de moyenne, ça compte, avant les prochaines rampes.  A hauteur de la rue basse (km 8,400), la cote de 442m est atteinte pour un D+ 130m depuis le pont du Rhoin. On qualifiera la traversée de Clavoillon, hameau enclavé de Bessey en Chaume, de courte (350m) et de casse-pattes (5.9 de % moyen et un maximum à 12 %). On n'y laisse pas trop de plumes et on garde de la lucidité pour s’apercevoir que la commune ne s’est pas cassée la tête pour donner un nom aux 3 rues passées en revue : rue basse, rue du milieu et rue haute, une simplification qui rompt avec la tradition de donner aux rues des noms personnalisés, pittoresques ou cocasses, ce qui peut être aussi un casse-tête sans nom.

Après la rue haute, passé le bâtiment de stabulation, le plus dur est à venir lorsqu'on commence à percevoir un bourdonnement venu de la canopée. Le bruit de moteurs. Au point kilométrique 9.460 (525 m), sous l’autoroute du soleil, deux nombres récapitulent les 350 derniers mètres : le pourcentage moyen est de 12,30 %, dont un maximum relevé à 16 %. L’ascension se poursuit ensuite à l’écart de l’autoroute, avec un ressenti de rouler sur du plat, même à 7 % de déclivité. A Bessey en Chaume, au croisement de la D111A avec la D104 A (pk 10,820), on récite les contes du compteur à côtes : 5 km d’ascension D+ 293 m (5,86%) - altitude 604m. La côte de Clavoillon est une côte de référence, une montée énergétique, qui fait dépenser des watts tant en vélo musculaire, qu’en vélo à assistance électrique. Bessey en Chaume offre un panorama à perte de vue jusqu’au Parc Régional du Morvan et sur 2 bassins versants aux destins opposés. Prenant sa source près d’Arnay- le-Duc, l’Arroux est promis à la Loire. Né près de Bligny, l’Ouche s’écoule vers la Saône en contournant l’arrière-côte par le Nord.

Au plus haut du jour, vous partagez l’air avec les montgolfières et une forêt d’éoliennes parfaitement alignées sur la ligne de crête. Il faut savoir qu’aux îles Eoliennes, il n’y a pas d’éolienne, alors c’est une bonne raison pour que l’éolienne soit réhabilitée et devienne une source de fierté en Hautes Côtes de Beaune.  Voici un message des éoliennes de Bessey en Chaume aux cyclistes et ce n’est pas du vent : “Ce sont les paroles en l’air des éoliennes sur la terre. On embrasse tous les cyclistes à tout va et à tout Watt.” 

 A 2,500 km du village, le Col de Bessey en Chaume (576m) est la démonstration que franchir un col n'est pas toujours synonyme de montée ; ce col est accessible à vélo uniquement par la D104A qui franchit l'A6. Que l'on vienne à vélo de Crépey ou de Bessey en Chaume, ce col est parcouru en descente. En visualisant la carte, on relève que le col correspond au franchissement d’un affaissement de la ligne de crête (576m) bordée de deux jalons hauts évalués sur la départementale à 593 m. On peut comparer ce col à 3 des composants d’une selle de cheval, siège, pommeau et troussequin ; le col de Bessey en Chaume coïncide avec le siège qui est parcouru à cet endroit par la départementale D104A reliant le pommeau au troussequin de la selle. On retrouve cette particularité dans les cols vosgiens sur le parcours de la saisissante Route des crêtes.

On poursuit le parcours toujours en zone écrin, entre cultures et pâturages, en direction de deux villages authentiques des Hautes Côtes de Beaune, Mavilly-Mandelot puis Meloisey, où la pierre est une composante traditionnelle des constructions. Au premier village, km 14,640, après un trou d’air de D- 161m sur une distance de 3.900 km, vous passez à côté d'un authentique aptonyme ; la boulangerie Gagnepain produit du pain savoureux, à l’ancienne, cuit au feu de bois. Peut-être croiserez-vous l’artisan boulanger dans sa tournée des villages voisins. A Meloisey, 2 kilomètres plus loin, des maisons de vignerons en pierre de taille sont la marque d’une pratique historique de la viticulture ; l’église Saint Pierre est le repère de votre bifurcation sur la droite, rue sous la Velle, puis le chemin de Saint Romain, un itinéraire valloné et partagé avec le GR7 pendant 1,600 km  (D+ 50m ;  D- 50m).

De l’intersection avec la D17a (396m) jusqu’à la liaison avec la D17I, la pente soutenue et régulière hisse le cycliste de 140 mètres sur une distance de 2300 mètres. Le décompte de dénivellation au pk 22.200 depuis Bouilland indique : D+ 487m D- 271m. Ensuite la route plafonne à 535 m pendant 1500 mètres en bordure de falaises avec une vue vertigineuse sur les deux partitions du village de St Romain et au-delà, en mise en abyme, Auxey Duresses, Meursault. A l’horizon, la plaine de la Saône en toile de fond.

A partir d’Orches, le cycliste se remet en mode chute libre pour rejoindre Nolay, village associé à la famille Carnot qui a marqué l’histoire de France et des Sciences ; Lazare Carnot (1753-1823), stratège militaire, est aussi l’auteur d’ouvrages scientifiques sur les principes fondamentaux de l’équilibre et du mouvement. Depuis Orches le cycliste a tout compris de la gravité et se rend à Nolay, presque sans pédaler (sauf vers la montée de la croix du pélerin 454 m) ; il égrène un chapelet de hameaux adossés sur 4 kilomètres à une muraille de roches : Orches (494m), Evelles (431m), Baubigny (416m), La Rochepot (410 m). A Nolay l’altitude au compteur des côtes n’est plus que de 344m ; km 32,350  D+ 570m  D- 535m. Avant de faire un crochet en Saône et Loire par Dezize Les Maranges, la halle médiévale et les maisons à pan de bois sont de valeur à vous détourner du trajet.

C'est au tour de la Cozanne, cours d'eau qui prend sa source au cirque du Bout du Monde, de devenir le faire-valoir de l'Ecole des cols21. L'itinéraire emprunte, à flanc de coteaux et pendant 5 kilométres,  une piste cyclable aménagée sur l'emprise d'une ancienne voie ferrée qui desservait la vallée de la Cozanne. Les lieux ont été traversés en 1832 par Alexandre Dumas à l'occasion d'un voyage en Suisse. S'agit-il d'un héritage des carnets de voyage de l'écrivain qui fut fasciné par la vallée ? De nos jours encore, des habitants qualifient de Petite Suisse Bourguignonne, le secteur situé entre le Moulin Bachet (Paris l'Hôpital) et Sampigny les Maranges.

Après avoir quitté la voie verte à l'altitude de 288 m à hauteur de l'intersection avec la D136, la cote est attendue à 488 m au parking voitures de la Montagne des Trois Croix. Depuis cette bifurcation, les % moyens  des 4 premiers kilomètres sont respectivement de 1,5%, 10 %, 3,6 %, 4,2%. Soit une envolée significative entre le centre du village de Dezize et Borgy. Ensuite, se rendre au Mont de Sène à pied, autre nom du sommet (521 m), ne prendra que quelques minutes pour atteindre la table d'orientation  : vues sur Santenay, la vallée de la Dheune, la côte chalonnaise et bien au-delà.

Santenay clôture en Côte d'Or l'école des cols 21 dans le sens nord-sud. Après toutes ces séries de hauts et de bas, une boucle dirige le cycliste vers  Santenay le Haut par la rue de la Charrière avec les tuiles vernissées du domaine Prieur-Brunet, la rue Petit, le Chemin des Grands Murs. Au pied de la montagne, on peut distinguer au soleil couchant les 3 croix qui crucifient le ciel. Le château de Philippe le Hardi, tout proche, est un lieu de visite pour ses toitures colorées, ses fossés-douves et ses deux platanes remarquables. Le Château domine Santenay-le Bas qui draîne les activités commerciales.

Tout a une fin, même avec le conteur des comptes : l'altitude au point de départ de la voie verte Santenay-Nolay est de 220 m soit 63 m de moins que l'altitude du départ à Is sur Tille, ce qui correspond à 9 mètres près à l'écart entre le cumul de dénivelé nord-sud et le cumul de dénivelé sud-nord.

Vous voulez refaire le parcours dans l'autre sens ?

Profil altimétrique

 

le VTT EN Côte d'OR

La Côte-d’Or est un terrain de prédilection pour le VTT ! À vous les petits sentiers à dévaler, les chemins avec vue plongeante sur les collines et les paysages typiques de la région. Partez à l’aventure, seul, entre amis ou en famille et profitez de la nature !

Un sujet présenté au salon Vélo & Co par Bernard Bourdillat, commission VTT du comité départemental cyclotourisme Côte d'Or.

L’activité VTT se développe chaque année un peu plus en France depuis une trentaine d’années, et les VTT AE (à Assistance électrique) sont désormais omniprésents. Plusieurs clubs de Côte-d’Or possèdent une activité VTT importante et organisent des randonnées VTT où affluent licenciés et non-licenciés.

 

Voyager a velo

Comment préparer son voyage à vélo ? Est-ce bien nécéssaire de le préparer quand il s'agit de séjours cyclotouristes clés en main proposés par la FF vélo ?

Le sujet est abordé au salon Vélo & Co par Michel Regnault, commission Tourisme du comité départemental Côte d'Or.

Dans un salon du vélo  c'est comme dans un voyage ; même bien préparé on passe toujours à côté de quelque chose. Films et photos de voyages nous font redécouvir nos voyages sous un autre angle : on se rend compte que bien souvent on est passé à côté de quelque chose mais on déniche d'un autre côté des trouvailles remarquables.

Voyager c'est accepter ces contretemps qui vous privent de l'attendu.  Voyager c'est espèrer l'inattendu, révélateur de surprises sources de satisfaction. 

Conférence

 

 

Le voyage, moteur d'inspiration.

Pierre de lave émaillée à Gevrey-Chambertin.

Sur la route des grands crus, pour signaler où aller, il n’y a que l'émail qui m’aille .

#terroirscyclistes

 

 

 

BCNF - Brevets Clubs Non Fléchés

Vous trouverez dans cette rubrique des sorties annuelles cyclotouristes de clubs prévues au calendrier mais annulées pour divers motifs.  Chaque parcours est défini par sa distance, les localités traversées et par un document téléchargeable en format texte et/ou en format image d'un service cartographique. S'agissant de brevets hors calendrier et donc non fléchés et sans ravitaillement, nous les regroupons sous une rubrique Brevets Clubs Non Fléchés.

BCNF La Chevignoise

BCNF  Cyclotille Genlis

BCNF Randonnée des jonquilles - Chantalistes sports et culture

BCNF Randonnée Côtes et Hautes-Côtes   BCNF Randonnée de printemps  CL Marsannay

BCNF  Saône Jura - Cyclo Randonneur Auxonnais

BCNF Brazey cyclos

 

 

BCNF LA CHEVIGNOISE

Vous trouvez dans la rubrique BCNF des sorties annuelles cyclotouristes de clubs prévues au calendrier mais annulées pour divers motifs.  Chaque parcours est défini par sa distance, les localités traversées et par un document téléchargeable en format texte et/ou en format image d'un service cartographique. S'agissant de brevets hors calendrier et donc non fléchés, nous les regroupons sous une rubrique Brevets Clubs Non Fléchés.

 La Chevignoise vue générale des 5 parcours, détaillé en P1 25 km, P2 45 km, P3 60 km, P4 70 km, P5 de 100 km avec une boucle supplémentaire au P4 de 70km, coté Haute Saône.

La Chevignoise comme vous ne l'avez jamais connue. Entre Remilly et Vaux sur Crosne fini le tape-cul. Depuis des années privée de son revêtement et nue, la route est désormais, à perte de vue, couverte d'un enrobé charnu. A la Chevignoise non fléchée, vous êtes les bienvenus. #terroirscyclistes21

 
 

bcnf  CYCLOTILLE GENLIS

Vous trouvez dans la rubrique BCNF des sorties annuelles cyclotouristes de clubs prévues au calendrier mais annulées pour divers motifs.  Chaque parcours est défini par sa distance, les localités traversées et par un document téléchargeable en format texte et/ou en format image d'un service cartographique. S'agissant de brevets hors calendrier et donc non fléchés, nous les regroupons sous une rubrique Brevets Clubs Non Fléchés.

Dédiés à Michel Poinsignon, quatre parcours sont proposés par le club de Cyclotille Genlis. Le circuit de 32 km emprunte le début des 3 autres parcours ; à Tart le Haut, prendre la direction Tart le Bas, puis Pluvault-Longeault où l'on retrouve l'itinéraire final commun à tous les parcours.

Les localités  traversées sont décrites dans ce document, commun aux 4 parcours.

Pour les circuits de 65, 87 et 106 km, le passage à Magny les Aubigny, située entre forêt de Cîteaux et la Saône, est l'occasion d'observer, en l'absence de ravitaillement, la mise sous tutelle d'un tilleul de Sully en perte d'autonomie. Quatre siècles de vie c'est au bas mot exceptionnel.

Les traces gpx de ces 3 circuits sont téléchargeables sur Openrunner.

Circuit de 65 km  lien openrunner  / Circuit de 87 km  lien openrunner  / Circuit de 106 km  lien openrunner

#terroirscyclistes21

 

bcnf RANDONNEE DES JONQUILLES

Vous trouvez dans la rubrique BCNF des sorties annuelles cyclotouristes de clubs prévues au calendrier mais annulées pour divers motifs.  Chaque parcours est défini par sa distance, les localités traversées et par un document téléchargeable en format texte et/ou en format image d'un service cartographique. S'agissant de brevets hors calendrier et donc non fléchés, nous les regroupons sous une rubrique Brevets Clubs Non Fléchés.

Proposée traditionnellement au début du printemps et au départ de la rue Eiffel par le club dijonnais des Chantalistes Sports et culture, la randonnée des jonquilles prend la direction de la vallée de l'Ouche.  Parmi les cinq parcours, trois ont l'attribut de rouge (niveau difficile) et deux sont qualifiés de bleu (niveau facile).

Remilly en montagne et Mâlain font figure de portes aux boucles dites rouges, tracées dans les hauteurs d'une Suisse bourguignonne, avec au retour un passage au pied du Mont Afrique et le Mont Bouquet (de jonquilles)  à l'arrivée. Les deux boucles de niveau facile offrent de beaux points de vue sur la forteresse de Mâlain posée sur son éperon rocheux.

 

Les traces des circuits sont téléchargeables  dans ce document commun aux cinq boucles ou  par ce lien de téléchargement à la page du site des Chantalistes

Circuits bleus de 37 km et 50 km.  Voir la vue toporaphique générale  proposée à cette page du site des Chantalistes.

Circuits rouges de 62 km, 75 km et 87km. Voir la vue toporaphique générale proposée à cette page du site des Chantalistes.

#terroirscyclistes21

 
 

BCNF randonnée Côtes et Hautes-Côtes

Vous trouvez dans la rubrique BCNF des sorties annuelles cyclotouristes de clubs prévues au calendrier mais annulées pour divers motifs.  Chaque parcours est défini par sa distance, les localités traversées et par un document téléchargeable en format texte et/ou en format image d'un service cartographique. S'agissant de brevets hors calendrier et donc non fléchés, nous les regroupons sous une rubrique Brevets Clubs Non Fléchés.

En formule à la carte BCNF, une randonnée "Côtes et Hautes-Côtes" du Cercle Laïque Marsannay, c'est comme vous voulez. Ceux qui l'ont connu arrosée, opteront pour un jour ensoleillé.  Vous modérez votre soif de vélo à la Côte de Nuits, vous serez comblé par le circuit court de 27 km, un parcours des clos pour cyclos

Si vous penchez pour les Hautes Côtes de Nuits, vous avez le choix entre 3 parcours de 46, 66 ou 84 km avec un passage au col de la Gourdasse (20 ème kilomètre) pour le circuit de 46 km et la côte de Chaux ( 25 ème kilomètre) pour les deux autres circuits. Arômes boisés en forêt domaniale de Détain - Gergueil pour les amateurs du 84 km.

Les traces gpx de ces 4 circuits sont téléchargeables sur Openrunner.

Circuit de 27 km  lien openrunner  / Circuit de 46 km  lien openrunner  / Circuit de 66 km  lien openrunner  / Circuit de 84 km  lien openrunner

#terroirscyclistes21

 
 
 
 

BCNF Randonnée de Printemps

Le Cercle laïque de Marsannay la Côte ouvre le bal des randonnées de printemps par deux balades. Une mise en jambe de 40 km dans le Chambertin et un amuse-bouche de 70 km mariant l'eau de Charrey sur Saône et les vins des côteaux de Fixin, Couchey, Brochon et de Gevrey-Chambertin. La randonnée de printemps  est LA mise en bouche au programme des randonnées des clubs qui vous fait circuler, en partie, sur un itinéraire Vélo et fromages (Lire aussi).

En fin des deux circuits, vue sur le château néo-renaissance de Brochon que fit construire Stephen Liegeard (1830-1925), écrivain et homme politique côte d'orien. On lui doit le nom de Côte d Azur qui remplaça le mot Riviera désignant autrefois la côte de Monaco à Cavalaire. A l'emplacement de la fromagerie Gaugry, des nostalgiques évoqueront peut être la société Ricard, producteur d'apéritifs anisés, face au Château pendant 30 ans, et se plairont à dire que les liens entre la Côte d'Or et la Côte d'Azur sont intimes comme l'eau avec le pastis. Les villes de Cannes, Nice, Hyères ont donné à des avenues le nom de Stephen Liegeard.

 

Document commun aux 2 parcours à télécharger. Visualisation des parcours et autres informations sur le site du Cercle laïque de Marsannay la Côte

  #terroirscyclistes21

 

◄  Eolienne Bolée de Brochon

 

 

 

RAPPEL : Vous trouvez dans la rubrique BCNF des sorties annuelles cyclotouristes de clubs prévues au calendrier mais annulées pour divers motifs.  Chaque parcours est défini par sa distance, les localités traversées et par un document téléchargeable en format texte et/ou en format image d'un service cartographique. S'agissant de brevets hors calendrier et donc non fléchés, nous les regroupons sous une rubrique Brevets Clubs Non Fléchés.

 

BCNf SAONE JURA

La randonnée du Cyclo Randonneur Auxonnais a un point de départ extraordinaire : la cour du Château Louis XI dont la muraille est léchée par la Saône et sa Voie Bleue. On dit, qu'aux crues majeures de 1602 et de 1955, l'eau aurait même percé la muraille et envahi la cour de la forteresse et ses caves, peuplées de feuillettes (en Bourgogne tonneaux de 114 l de vin ) et de fillettes,  cages en fer de Louis XI qui y conservait ses prisonniers.

 Le Cyclo Randonneur Auxonnais vous invite donc à vous échapper en vélo du bastion historique par la voie bleue :

- soit pour une autre grande muraille, le massif de la Serre, seul massif granitique du département du Jura où vous enchainerez une série de villages en "ange" sur les circuits de 60 et 90 km.

- soit pour un parcours de 25 km qui vous garantit d'éviter les côtes piégeuses du Jura et de rouler en complicité avec la Saône, hors périodes de montée des eaux bien entendu. Consultez le totem de crues au Pont de France d'Auxonne, pour relever les mois où vous auriez pu pédaler en pédalo.

Document commun aux 3 parcours à télécharger.

#terroirscyclistes21

RAPPEL : Vous trouvez dans la rubrique BCNF des sorties annuelles cyclotouristes de clubs prévues au calendrier mais annulées pour divers motifs.  Chaque parcours est défini par sa distance, les localités traversées et par un document téléchargeable en format texte et/ou en format image d'un service cartographique. S'agissant de brevets hors calendrier et donc non fléchés, nous les regroupons sous une rubrique Brevets Clubs Non Fléchés.

BCNF BRAZEY CYCLOS

Proposés par Brazey Cyclos,  voici cinq parcours qui ont été parcourus par des membres du club en sortie hebdomadaire. Traits d'union entre la Saône et le vignoble, les circuits de 83 et 104 km vous conduisent vers la Côtes de Nuits (83 km) et les Hautes Côtes de Nuits (104km).

Document commun aux parcours de 83 km et 104 km : au départ de Brazey en plaine, commune située en bordure de la Vouge,  avec le choix du circuit court vous remonterez pratiquement à la source-résurgence de la Vouge près de Chambolle Musigny. Avec l'option longue distance,  vous pourrez faire un prélévement à la fontaine-source d'Urcy.

Document commun aux parcours de 45 km et 75km et document 52 km  : en contre-pied des 2 circuits dirigés à l'ouest, les circuits de 45 km, 52 et 75 km sont orientés totalement à l'est, côté Saône (45 km), Massif de la Serre (75 km).

#terroirscyclistes21                                                                                                                          

le cours de la Vouge est représenté sur le château d'Eau Veolia entre St Bernard et Villebichot  ↑↑

 

 ◄  Un pot à la source :  avec le prélèvement à la source d'Urcy (circuit 104 km), vous avez une méthode mnémotechnique pour vous souvenir de la date limite de déclaration d'impôts sur les revenus.

 

 

 

 

RAPPEL : Vous trouvez dans la rubrique BCNF des sorties annuelles cyclotouristes de clubs prévues au calendrier mais annulées pour divers motifs.  Chaque parcours est défini par sa distance, les localités traversées et par un document téléchargeable en format texte et/ou en format image d'un service cartographique. S'agissant de brevets hors calendrier et donc non fléchés, nous les regroupons sous une rubrique Brevets Clubs Non Fléchés